Que faire ?

Testez ici comment vous vous sentez au travail

Vous êtes stressé(e), harcelé(e) ou épuisé(e) au travail ? En conflit avec un collègue ? Votre travail a des répercussions négatives sur votre vie privée ? Vous pensez au suicide ? Ne restez pas seul(e). Des personnes peuvent vous aider, au sein de votre entreprise et à l’extérieur.

Surtout, parlez-en ! L’acteur principal, c’est vous. Dès qu’une situation pose problème, allez en parler avec la ou les personne(s) concernée(s). Expliquez ce que vous ressentez, calmement et avec respect pour les personnes et les rôles. Soyez explicite. En parler peut résoudre le problème :

  • l'auteur des faits n’a pas toujours conscience des effets produits par son comportement 
  • les conditions de travail peuvent être améliorées.

Si cela ne résout pas le problème, parlez-en autour de vous. Votre hiérarchie peut vous aider. Par exemple, elle peut prendre des mesures améliorant vos conditions de travail ou faire cesser des comportements indésirables. Et si la hiérarchie elle-même pose problème, ou si elle ne peut/veut pas mettre fin à la situation problématique, d’autres personnes peuvent vous aider:

A qui s'adresser ?

Dans votre organisation

La personne de confiance

Cette personne, désignée par votre organisation, occupe cette fonction à côté de sa fonction habituelle. La présence d’une personne de confiance au sein d’une entreprise n’est pas obligatoire mais recommandée. Faisant généralement partie de votre entreprise, elle a une connaissance approfondie du fonctionnement interne. Elle est disponible en « première ligne » en cas de souffrances relationnelles au travail (conflits, harcèlement moral ...).

La personne de confiance vous écoute en toute confidentialité, est tenue au secret professionnel, vous conseille et cherche une solution avec vous. Elle peut organiser une conciliation ou mettre en place les procédures informelles prévues par la loi.

Comment la contacter ?

Son nom figure dans le règlement de travail. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès du médecin du travail, d'un délégué syndical, du service du personnel ou du service social de votre entreprise.

Le conseiller en prévention spécialisé dans les aspects psychosociaux du travail

Il s’agit d’un expert (obligatoire) qui conseille l’employeur et les travailleurs afin de prévenir les risques psychosociaux liés au travail. Il peut faire partie d’un service interne ou externe de prévention et de protection au travail.

Il vous écoute en toute confidentialité, est tenu au secret professionnel, et vous donne des conseils afin de trouver une solution. Il peut organiser une conciliation entre les parties ou mettre en place les procédures formelles prévues par la loi.

Comment le contacter ?

Au sein du Service interne de prévention et de protection au travail (SIPPT) ou du Service externe de prévention et de protection au travail (SEPPT) de votre entreprise. Vous trouverez ses coordonnées soit dans le règlement de travail, soit via la personne de confiance, le médecin du travail, le syndicat, le service du personnel ou le service social.

Le médecin du travail

Chargé de veiller à la santé des travailleurs sur le lieu de travail, il vous aide et vous informe en cas de soucis.

Si vous rencontrez des problèmes de santé liés à votre travail, vous pouvez le consulter. Les coordonnées du médecin du travail doivent figurer dans le règlement de travail.

Votre syndicat

Certains problèmes peuvent être abordés par le délégué syndical au sein du Comité pour la prévention et la protection au travail (CPPT) qui envisagera éventuellement des mesures organisationnelles.

A l’extérieur de votre organisation

Vous n’êtes pas arrivé(e) à résoudre votre problème en interne ? Vous pouvez aussi avoir recours à:

L’inspection du travail

La mission de l'inspection du travail (appelée officiellement Direction générale du contrôle du bien-être au travail) est de conseiller les entreprises en matière de bien-être et de contrôler l’application de la réglementation. Elle intervient après le conseiller en prévention et peut obliger l’employeur à prendre des mesures.

Comment la contacter ?

Les adresses des directions régionales du contrôle du bien-être au travail sont sur : www.emploi.belgique.be

Ou encore…

Vous pouvez toujours faire appel à votre médecin de famille, à la police, ou à l’auditorat du travail.